Skip to content

Cadence

Entrée. Plat. Disco.

Pesto à l’ail des ours

Par Josh

Cette plante de la famille de l’ail pousse à la fin de la période d’hibernation des ours. D’où son nom.

D’ailleurs, après une hibernation qui peut durer jusqu’à 210 jours, un bon gros dodo comme on dit, l’ours a une petite fringale. Alors il avale un bol de Miel Pops, il enfile sa fourrure printemps-été, et il part avec son petit panier à travers les sous-bois. Très vite, il repère ces longues feuilles vertes qui fleurissent en petites étoiles blanches. L’ours se dit : « ça valait le coup de se lever ». Il remplit son panier, et retourne chez lui préparer son déjeuner, un bon pesto à l’ail des ours, dont voici la recette.

Ail des ours sauvage cueillie pour le resto

Ingrédients pour 275g de pesto

  • 150g d’ail des ours
  • 1 gousse d’ail-pas-des-ours
  • 50g de Parmesan
  • Le Jus d’1/2 citron jaune
  • 50g de pignons de pin
  • 15cl d’huile de tournesol bio (on peut utiliser de l’huile d’olive mais elle prendra plus de place en termes de goût)

Couper les tiges de l’ail des ours pour ne garder que les feuilles. Si elles sont terreuses ou sentent encore un peu l’ours, rincez-les à l’eau.

Eplucher la gousse d’ail-pas-des-ours.

Dans une poêle, torréfier les pignons de pin (sans ajout de matière grasse).

Mixer d’abord l’ail des ours, le parmesan, la gousse d’ail et les pignons de pin ensemble puis lier le tout en versant petit à petit l’huile de tournesol et le jus de citron jaune.

Assaisonner si besoin, mais normalement, le parmesan fait le boulot.

A mettre sur une burrata, des pâtes fraîches, ou bientôt sur des tomates ou un carpaccio de courgettes. En vérité, chacun a le droit de mettre son pesto où il veut. Ne laissez personne vous commander.

Œuf crispy, Asperges vertes des landes, pleurotes, pesto à l’ail des ours

No comments yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments (0)